Logo Felin Zen

L'espace de vie de mon chat : les zones ou champs territoriaux

Le chat est en partie un animal territorial. Pour son équilibre et son moral, il aura donc besoin de se sentir à l'aise sur son territoire.

23/03/2019
L'espace de vie de mon chat : les zones ou champs territoriaux

Une mauvaise organisation de son lieu de vie aura forcément des répercussions sur son comportement. Il faut donc respecter certains critères et éviter les erreurs les plus évidentes. Pour qu'un territoire soit apaisant pour le chat, il faut impérativement respecter ses "zones de vie" (ou "champs territoriaux"). Et ne surtout pas les "superposer". Sans oublier que le territoire d'un chat est en 3 dimensions, il faut donc l'envisager du sol au plafond et pas seulement "à plat".

Zone d’alimentation

Comme son nom l'indique, c'est un endroit où le chat mange. Il n'est pas nécessaire qu'il soit caché, mais il faut pas non plus que cela soit dans le passage. Cette zone peut très bien se trouver dans un lieu où le maître ou la famille vit régulièrement, comme la cuisine. Cela sera sa zone d'alimentation principale, là où vous lui donnez à manger plusieurs fois par jour, mais rien ne vous empêche de disposer des gamelles d'eau partout dans l'habitation. Et aussi des croquettes ça et là, car le chat est un chasseur et cela permettra d'activer ses instincts. Cette zone peut être à même le sol s'il n'y a pas de "danger" pour le chat (chien, enfant...) ou plutôt en hauteur si par exemple il y a un chien à la maison. Le chat pourra alors manger tranquillement, sans stress.

Zone de repos

Il faut impérativement que le chat puisse se mettre à l'écart quand il le souhaite, pour se reposer, faire sa toilette ou être au calme. Il faut donc au minimum un endroit où il aura un panier ou même un vieux pull, un plaid ou une étoffe confortable. Il peut y a avoir plusieurs zones de repos. Vous pouvez lui installer cette zone dans un endroit tranquille. Il ira... ou pas ! Car certains chats préfèrent choisir eux-mêmes leur zone de repos. Il faut le laisser s'installer à l'endroit choisi. S'il l'a choisi, c'est qu'il s'y sent bien et cela participe favorablement à son bien-être. Vous verrez même au fil du temps que le chat s'approprie différentes zones, selon les saisons ou ses envies. Il faut, tant que possible, lui laisser l'accès à toutes les zones de repos qu'il apprécie.

Zone d'élimination (ou de propreté)

C'est le bac à litière, où votre chat fera ses besoins. Contrairement aux idées reçues, il ne faut en principe pas le mettre dans un coin trop tranquille, mais plutôt dans un lieu passant où le chat pourra observer tout ce qu'il se passe autour, pour faire ses besoins sans stress. Par exemple, un bac à litière dans une entrée n'est donc pas une aberation, au contraire. Mais le bac peut tout aussi bien être dans un endroit plus calme, pas trop loin des zones de vie principales de la famille. Cela dépend du chat et de ses besoins particuliers concernant son bac. Observez son comportement afin de décider ce qui est mieux pour lui, en testant avec 2 bacs simultanés, le premier dans une zone calme, l'autre dans une zone passante. Vous verrez au nombre d'urine et de selles dans chaque ce qui plait le plus à votre chat.
La règle d'or pour cette zone est de la positionner loin de toutes les autres zones de vie du chat. Si ce n'est pas le cas (exemple : litière dans la cuisine à côté des gamelles), cela peut provoquer des troubles du comportement chez le chat (boulimie, automutilation...). Vous mangeriez dans vos WC vous ? Lui non plus n'aime pas ça !
Bon à savoir : il faut 1 bac à litière par chat (et idéalement 1 bac supplémentaire). Quand on a 3 chats, il faut donc 3 bacs... voire même 4 !

Zone de jeu ou de chasse

Le chat est un chasseur, c'est inscrit dans ses gènes. Et même s'il ne sort pas, il a besoin d'activités similaires pour être heureux. On remplace donc la chasse par des jeux, jeux du commerce ou "faits-maison", peu importe. Mais il faut impérativement que le chat puisse se dépenser et révéler ses instincts de prédateur. Car oui, courir après une souris en caoutchouc ou une canne à pêche est similaire à la "chasse" pour lui. De même que l'utilisation de jeux interactifs et éducatifs. En jouant, le chat met à l'épreuve sa concentration, son attention et se dépense pour attraper sa "proie". Il faut également lui proposer des aires d'observation de l'extérieur s'il ne sort pas. C'est important pour lui de passer une partie de ses journées à étudier les abords de son territoire, même derrière une fenêtre fermée.

Passages entre ces différentes zones Les passages sont tout aussi importants que les zones de vie clairement identifées, il est courant que le chat y dépose également des phéromones, comme pour "baliser" le trajet entre deux zones.

Attention donc quand vous changez les meubles de place ou que vous déménagez par exemple. Utilisez un diffuseur de phéromones de type Feliway pour rassurer le chat, afin qu'il se sente bien chez-lui, sinon gare aux troubles du comportement que cela peut générer !





Voir tous les articles de la catégorie Comprendre mon chat


partager cet article sur Facebook

Remonter en haut de page
ET AUSSI
Idées reçues sur le chat

Le chat et la loi



Remonter en haut de page

Suivez-nous
sur les réseaux


logo facebook      Youtube Le CHATviez-vous
RECEVOIR LES INFORMATIONS
PAR MAIL

Inscrivez-vous pour être informé(e) des derniers articles et de toutes les informations pratiques !




Copyright Félin Zen.com 2019